Le Corbeau et le Renard parodiés

La fable “Le Corbeau et le Renard” revisitée par les 4T1

Julien Van Wallendael :

Maître Corbeau, au comptoir accoudé,
Coinçait dans son bec un cigare.
Maître Renard, par la fumée écoeuré,
Toussota jusqu’au bar :
« Bien … rhh-rhh … le bonjour, monsieur du Corbeau.
Quel fumoir ! Mais qu’est-ce que vous fumez trop !
Sans mentir, si vos poumons sont aussi noirs
Que l’est votre sombre plumage
Le cancer, vous aurez, avant même de prendre de l’âge !
A ces mots, le corbeau respira une dernière bouffée
Et, ouvrant son bec occis par la fumée pour répliquer
Laissa tomber son mégot dans le cendrier.
Le Renard s’en saisit et dit : « Cher fumeur de Cohiba
Sachez que tout amateur de tabac
Vit des cendres de celui qui en achète
Cette leçon vaut bien une cigarette. »
Le Corbeau, l’air hagard,
Comprit, mais un peu tard, qu’il venait de se faire voler son pétard.

Eva Seifarth :

Monsieur Marro, juste après la récré,
Annonçait une heure de fourche bénie.
L’élève de 4T, déjà très fatigué,
Négocia son licenciement de ce midi.
« Bonjour Monsieur Marro !
Que vous êtes ponctuel ! Que vous me semblez pratique !
Sans mentir, si votre politesse
Se rapporte à votre gentillesse,
Vous êtes la crème des grands de ce Collège ! »
A ces mots, Monsieur Marro sauta de joie
Et, pour montrer sa reconnaissance,
Il les licencia à l’heure trois.
Les élèves sourirent et dirent : « Mon bon Monsieur,
Il se trouve que Madame n’est pas là vendredi.
Pouvons-nous changer notre horaire, je vous en prie ? »
Encore tout euphorique, Monsieur Marro,
Jura sur son honneur, qu’il s’arrangerait avec Moreau.

Marie Chauderlot :

Justin Bieber, sur un escabeau perché,
Tenait dans sa main un micro.
La pré-ado, par le Bieber dégoûtée,
Lui dit en quelques mots :
« Eh, beau gosse, je suis folle de toi !
Tu es si canon que je veux entendre ta voix !
Oulah, si ta voix,
Se rapporte à ta coupe de cheveux,
Lâche ce micro et épouse-moi ! »
L’ado et son énorme égo, ne cachant pas sa joie,
Chanta toute la journée et mua.
Ne pouvant plus chanter, il se cacha.
La pré-ado s’en réjouit et dit :
« Apprenez que je pas vous saquez.
L’absence de votre voix
Me permettra de me reposer, je crois. »
Le Bieber, humilié par un pré-pubère
Alla se réfugier dans les jupes de sa mère.

Pages: 1 2

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *