La mosaïque expliquée par Mme Pierre

Lors du Fa7, Mme Pierre a animé un atelier de mosaïque. Aujourd’hui, elle nous en dit un peu plus sur sa passion.

Reportage réalisé par la RTBF lors d’un stage

Qu’est-ce que la mosaïque?

– C’est un art décoratif composé de petites pièces de différentes couleurs, de différents matériaux, assemblées et jointoyées.

Historique :
– Toutes les civilisations de l’Antiquité ont mis à l’honneur cette technique artisanale: les Mésopotamiens, les civilisations grecque et romaine mais aussi les peuples précolombiens.
– A la fin du XIXe siècle, l’Europe et son plus illustre représentant, l’architecte catalan, Antonio Gaudi a utilisé et mis à l’honneur une technique nouvelle: “l’éclaté”. Ainsi, pour avoir pratiqué souvent cette technique, je dis ceci: “On s’éclate avec l’éclaté”.

Matériaux :
– Carreaux de céramique, émaillée ou pas, des pâtes de verre (destinées à un support mural ou à un revêtement de piscines), plaques de verre colorées (verre dit “américain” ou le meilleur et artisanal, le verre “Albertini”), des matériaux de récupération (objets cassés tels que des bijoux, de la vaisselle), des émaux, des galets, des coquillages…

Supports :
Du bois, des panneaux d’aggloméré, du verre, de la terre cuite, du métal…

Outils :
– Pinces “Zag-Zag”, “Leponitt” (la “Bentley des pinces) pour les pâtes de verre.
– Pince japonaise pour couper la céramique ou le verre.
– Marteline pour couper le marbre

Colles
– Colle à bois (D3, imperméable et disponible dans tous les Brico).
– Silicone transparent pour supports en verre, surface patinée, le métal

Jointoiement :
– La teinte doit être en harmonie avec celle des matériaux utilisés.
– Ciment-joint qui comble les interstices avec une “plâtresse”. Séchage entre 20 et 30 minutes puis éliminer l’excédent avec une éponge humide bien essorée puis frotter avec un chiffon doux afin de rendre l’ouvrage brillant.

Exemples de réalostions :

012DSCI0362

Totem sur le thème du jour/nuit qui sera dressé sur une barre en fer forgé dans un jardin à l’étranger afin que les rayons du soleil puissent y pénétrer selon le moment de la journée.

 022

Un éventail aux couleurs du drapeau espagnol.

 028

Des pavés “japonais qui sont ancrés dans le sol sous un palmier afin de marcher dessus sans avoir de la terre dans les chaussures

 

Pourquoi cet art de la mosaïque et comment l’avez-vous découvert ?

Depuis mon adolescence, je pratique l’art de la broderie (points de croix, demi points de croix, broderie blanche et ce que l’on appelle la “peinture à l’aiguille”).
J’ai suivi des cours des personnes douées, connues à Bruxelles, à Wavre et ai rencontré, parmi d’autres “élèves”, des personnes charmantes dotées en plus du même sens de l’humour que le mien!
Toutefois, nous sommes mortels et mon professeur de broderie est décédée d’une maladie fulgurante. Cela a laissé un très grand vide affectif, pratique dont j’ai eu difficile à m’en remettre. Cette quête d’un professeur “à la hauteur” a duré six ans et n’a pas abouti.

Vu qu’au mois de mars, le Salon CREATIVA est présent à Bruxelles (Heysel) depuis des années, je m’y suis rendue!
Donc, au bout des six ans de recherche, j’ai terminé ma visite par la dernière rangée d’exposants. Je me suis arrêtée devant le stand d’un couple d’artistes pratiquant la mosaïque et la peinture en trompe-l’œil.

Le professeur de mosaïque, connu sous le nom de Tuwizane Yengo surnommé ‘Twix” (Ateliers “ISARA” à Ixelles-Quartier Matongé) m’a invitée à m’asseoir dans un ancien fauteuil appelé “Voltaire” entièrement recouvert de mosaïques couleur bleu turquoise.
J’ai été conquise et j’ai inscrit mes coordonnées dans leurs documents.

L’aventure a commencé en mai 2010 et je pressentais que j’étais partie pour une longue aventure. Je ne l’ai jamais regretté et j’y suis plus que jamais attachée. En fait, la mosaïque est proche de la broderie du point de croix (des carrés!)…la “boucle est bouclée!”. On y travaille avec des matériaux divers, de la pâte de verre au marbre en passant par le carrelage.

Je ne suis pas un “phénix” de cet art mais je me défends bien. J’y prends plaisir, les idées fusent et j’offre souvent ce que je confectionne aux miens et à des amis. C’est le “poumon vert” de ma semaine ainsi que certains longs week-end que mon professeur propose.

Questions : Lilian Dieu (1C6)

5 commentaires

  1. Dalila

    Magnifique , j’appelle ça de l’art 😉 . En plus madame Pierre elle est géniale. Contente d’être 2 ans en cours de religion avec elle 😛 . Continuez car c’est impressionnant ( ^-^ )

  2. Bocken Mireille maman de Meunier Maxime 3T4

    Je suis une adepte également de la mosaïque , c’est une manière géniale pour s’ exprimer dans l’art . Bonne continuation . Mireille Bocken

  3. Nathalie Pierre

    Je remercie toute l’équipe de FA 7 pour son travail courageux et particulièrement Lilian Dieu (1C6) qui s’est fait un point d’honneur de me poser des questions sur un art que je pratique depuis 5 ans…Gratitude!

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *