Marius Claes, coauteur du roman Cistellaria, nous raconte son fabuleux parcours

Marius Claes, coauteur du roman Cistellaria, nous raconte son fabuleux parcours

  • IMG_20180317_113636
  • IMG_20180318_143739
  • IMG_20180317_113655
  • IMG_20180317_113647
  • IMG_20180318_143750

– Bonjour Marius !

– Bonjour Anaïs.

– Élève de troisième année à Jean XXIII, tu es aussi depuis peu l’auteur d’un récit intitulé Cistellaria. Que peux-tu nous dire sur la réalisation de ce livre ?

– Premièrement, j’ai été coaché par Geoffrey Claustriaux, auteur belge confirmé qui m’a fait part de son expérience, et avec qui j’ai coécrit le livre. J’ai pu avoir cette opportunité en gagnant un concours de nouvelles dont le premier prix était la rédaction et la publication d’un roman court/d’une longue nouvelle. (http://www.jean23.be/news/?p=15923)

Après avoir travaillé durant six mois dessus, le voilà. Ce livre est édité par la Confédération parascolaire. C’est elle aussi qui a organisé le concours, alors un grand merci à elle !

– Que peux-tu nous dire de l’histoire en quelques mots ?

– C’est l’histoire de deux jeunes femmes : Giulia et Danaé. L’une vit en 1994 à Bruxelles et l’autre à Rome durant l’Antiquité, en 53 avant J.-C. Toutes deux sont actrices même si à l’époque de Danaé ce métier était impossible, banni pour une femme. Elle se fait donc passer pour un homme. Les deux héroïnes jouent la même pièce de théâtre : Cistellaria, de Plaute, d’où le nom du livre. Elles vont être liées à travers le temps à cause de cette pièce. Elles partagent aussi plusieurs problèmes personnels.

– Qu’est que ça t’a apporté et t’apportera ?

C’est un super tremplin. Il est rare d’avoir déjà été édité à 14 ans. C’est quelque chose d’exceptionnel qui pourra m’aider pour de futurs livres que j’aimerais écrire. J’ai également pu faire de chouettes rencontres notamment à la foire du livre et à la made in Asia où j’étais invité en tant qu’auteur  pour dédicacer (un autre privilège). J’ai aussi rencontré d’autres auteurs très sympas, une éditrice…Tout ça peut potentiellement m’ouvrir des portes et ça m’a permis de me découvrir une vocation.

– Merci beaucoup d’avoir répondu à nos questions !

 

Anaïs Larue

  • IMG_20180317_113636
  • IMG_20180318_143739
  • IMG_20180317_113655
  • IMG_20180317_113647
  • IMG_20180318_143750

Pour acheter son livre, qui coûte 8 euros, élèves et profs peuvent trouver Marius (3T5) dans la cour de récréation, à la bibliothèque, dans la tour un vendredi midi (local B52) ou encore en laissant vos coordonnées via le formulaire de contact d’eXXpressIIIons.

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *