eXXprIIIme-toi ! Les dangers des réseaux sociaux

eXXprIIIme-toi ! Les dangers des réseaux sociaux

Nouvel article dans la rubrique eXXprIIIme-toi ! Nisrine vous donne son avis sur les réseaux sociaux.

Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat… Lequel choisir ? Tous ! En tant qu’adolescente souvent privée de téléphone, je sais à quel point on est tous dépendants des réseaux. C’est génial ! Après les cours on reste en contact avec les copines et les copains. On s’envoie des messages, des photos, on partage nos vies. Si j’ai oublié un truc pour l’école, pas grave : j’envoie un message à quelqu’un de ma classe.

Pour les adultes, on peut passer pour des extraterrestres. Ma mère par exemple ne comprend pas que je puisse passer des heures sur mon téléphone connectée. Dans un sens elle a raison. Si j’ai mon téléphone dans les mains, je ne fais rien d’autre. C’est un moyen de perdre son temps. Mais c’est tellement chouette de regarder ce que les autres ont posté sur leur profil : les photos, les commentaires, la/les personne(s) qu’il/elle a identifié(e)(s),… En fait, en un clic, on peut voir la vie de nos ami(e)s, des camarades de classe, ce qu’ils ont fait et avec qui ils étaient.

Malheureusement, il y a des personnes mal intentionnées qui n’hésitent pas à s’en servir pour faire du mal aux autres.

– Il y a d’abord les gens qui t’ont connu(e) avant et qui se servent de ton histoire et de tes photos pour salir ta réputation. Pour te harceler, ils n’hésitent pas à se mettre en groupe afin de t’atteindre moralement en postant des photos et des commentaires vulgaires sur toi. Tu essaie de faire le/la fort(e) pour garder la face mais au final ça te bouffe de l’intérieur.

– Ensuite, il y a les voleurs. Ceux-là n’hésitent pas à pirater les comptes de certaines personnes pour leur voler leur identité, leur argent, bref leur vie !

– D’autres encore sont capables de se créer une fausse identité et de se faire passer pour un jeune garçon ou une jeune fille dans le but de kidnapper, de torturer, de violer de jeunes enfants innocents.

Pour conclure, les réseaux sociaux sont des outils magiques quand ils sont entre les mains des bonnes personnes mais ils peuvent aussi bien devenir des outils diaboliques quand ils sont utilisés par des personnes mal intentionnées.

Comment faire ?

Pour éviter à coup sûr les problèmes apportés par les réseaux sociaux, il suffit de ne pas s’y inscrire. Plus facile à dire qu’à faire !

C’est peut-être facile pour les adultes mais pour nous, adolescents, c’est complètement impossible. Les seules choses à faire alors, c’est rester prudent, éviter d’accepter n’importe qui sur son/ses compte(s), être prudent dans le choix des photos que l’on veut poster. Et si en acceptant quelqu’un, on se rend compte qu’une discussion prend une tournure louche, penser à bloquer la personne ou la supprimer de ses amis/contacts.

Nisrine Farji, 2C8

1 commentaire

  1. Moreau P. Directeur

    Bonjour Nisrine,
    Merci pour ton partage de tes réflexions.
    C’est bien agréable et positif de constater que de jeunes ados peuvent être capables et volontaires à prendre du recul sur leurs pratiques et leurs habitudes. C’est surtout encourageant pour construire demain, un monde meilleur.
    J’apprécie aussi tes conseils et je me permets d’en ajouter un dans la logique que tu développes dans cet alinéa : « Pour conclure, les réseaux sociaux sont des outils magiques quand ils sont entre les mains des bonnes personnes mais ils peuvent aussi bien devenir des outils diaboliques quand ils sont utilisés par des personnes mal intentionnées. »
    A ton comment faire bien réfléchi, je me permets de proposer d’ajouter: Nous avons le choix d’agir sur les réseaux sociaux et le net comme « une bonne personne » ou comme « une personne mal intentionnée ». Comment voulons-nous donc agir? Qui voulons nous être. C’est pour aider à trancher cette question que le Collège a décidé d’adhérer au projet « Respect Zone ». Chacun peut y adhérer personnellement. Pour en savoir plus: http://www.jean23.be/news/?p=17138&cpage=1#comment-65958.

    Moreau P.
    Directeur

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *