Sensibilisation au “zéro déchet”

Sensibilisation au “zéro déchet”

Dans le cadre des good planet challenges, l’EcoTeam du collège Jean XXIII s’est tourné ce mois-ci vers la problématique des déchets. A ce sujet, une affiche réalisée par Arwen T. a été mise dans les classes cette semaine (vous pouvez la retrouver ici : sensibilisation zero dechet !).

Le journal eXXpressIIIons s’est penché sur cette question et vous expose les grandes lignes de la problématique ainsi que quelques pistes de solution.

La production de déchets est un réel problème. Outre les déchets ménagers qui remplissent nos poubelles chaque jour (1,5 kg par belge par jour) et qui ne sont que la face visible de l’iceberg, c’est surtout les déchets produits lors de la fabrication de nos objets du quotidien qui sont le vrai problème (9 kg par belge par jour) !

Il y a bien sûr la société de consommation dans laquelle nous vivons qui nous pousse à consommer de plus en plus, le suremballage des produits, l’obsolescence programmée, les objets jetables qui font que le nombre de déchets augmente de plus en plus.

Mais avant d’arriver dans la poubelle, le déchet est bien un produit. Il a donc été fabriqué en utilisant des matières premières et là encore, lors du processus de fabrication, il y a aussi production de déchets. La fabrication d’un téléphone portable produit par exemple 75 kg de déchets en tout genre (pour un produit final de 150 g). Sans oublier qu’une grande partie de la fabrication de nos biens de consommation se fait souvent dans des mauvaises conditions pour la main d’œuvre.

Enfin, l’élimination de nos déchets pose problème également ! Les décharges publiques génèrent des gaz toxiques, l’incinération des déchets aussi et le recyclage ne résout que très partiellement le problème car un plastique recyclé perd en qualité et finit quand même un jour par devenir un déchet. L’incivisme de certains produit également des dépôts sauvages qui se retrouvent inéluctablement dans nos sols ou dans l’océan. Vous avez certainement déjà entendu parler du 7e continent, ces gigantesques étendues de plastique (3x la France pour la plus grande) qui flottent dans les océans !

Malgré ce tableau peu réjouissant, il est néanmoins possible d’agir en commençant déjà par réfléchir sur sa propre consommation. Quelques pistes pour agir :

Réduire ses déchets !

  • Réfléchir avant d’acheter, ne pas se faire influencer par la PUB qui crée un manque, puis le besoin !
  • Choisir le durable et le sans-emballage
  • Utiliser des produits solides (savons, shampoings, dentifrices,…)
  • Éviter le gaspillage alimentaire (accommoder les restes : vieux pain en croutons, légumes moches en soupe, etc)
  • DÉMATÉRIALISER (pour la période des fêtes, une place de ciné, un resto ou un théâtre font souvent plus plaisir qu’un gadget)
  • Réduire ses déchets !

Réutiliser ou récupérer !

  • Louer ou échanger des jeux
  • Privilégier la seconde main
  • Réparer si possible plutôt que d’acheter neuf
  • Récupérer ou donner un nouvel usage
  • Donner/vendre les objets dont vous n’avez plus besoin

Trier ou nettoyer !

  • Trier vos déchets pour qu’ils puissent être recyclés
  • Ramasser des déchets quand ils jonchent le sol

On voit qu’il est possible d’agir soi-même et de se fixer de petits objectifs à atteindre petit à petit pour essayer de changer nos modes de consommations. Osons ces premiers pas vers le zéro déchet et devenons cosom’acteurs ! Prenons soin de notre terre !

Merci pour votre lecture.

Source : Dossier thématique zéro déchet “Good Planet Challenge”

S.F.

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *