Le distributeur de boissons suscite des réactions

eXXprIIIme-toi !

Vous n’êtes pas sans savoir qu’un distributeur de boissons est apparu en fin d’année scolaire 2019. Après de longues semaines d’attente, il a enfin été mis en marche, et le moins que l’on puisse dire c’est que sa présence dans la cour a déjà fait beaucoup de bruit.

Tout d’abord, revenons sur une question fondamentale : Pourquoi l’avoir installé ?

M. Watté, le sous-directeur, dit avoir réagi à plusieurs demandes d’élèves, majoritairement du troisième degré.

Cette machine présente des bouteilles de Chaudfontaine aromatisés ou plates. (Pas un gramme de sucre bien sûr, l’école veut promouvoir une alimentation saine). Le distributeur vend du liquide mais n’en reçoit pas. (Ok, dernière fois que je tente une blague) et ne prend donc que les cartes.

Pourtant, cette nouvelle n’a pas plu à tous les élèves de l’école. Certaines personnes ont collé, à l’aide de ruban adhésif, plusieurs pancartes en carton déconseillant de consommer ces produits. La Direction a naturellement réagi en convoquant ces élèves et en faisant retirer ces affiches. Il y était notamment écrit de ne pas acheter de bouteilles à cause du plastique.

C’est alors que je me suis demandé si les élèves approuvaient cette nouveauté. J’en ai donc interrogé, ça et là, quelques-uns.

Les arguments défavorables sont les suivants :
Certains regrettent le partenariat avec Coca-Cola (car oui Chaudfontaine fait partie de la compagnie) qui a une main mise sur l’eau potable dans plusieurs pays comme le Mexique et l’Inde et, en conséquence, contribue à la privatisation de l’or bleu. D’autres regrettent qu’une troisième fontaine n’ait pas été installée à la place (eau gratuite , plus simple, plus économique). Certains n’aiment pas, tout simplement l’eau aromatisée et le goût de la Chaudfontaine Ensuite le prix  1€20, certains élèves le trouvent trop cher pour de l’eau. Pour finir, d’autres trouvent cela incohérent avec l’esprit du Collège tendant vers des solutions écologiques et durables, ne serait-ce qu’avec le magasin Oxfam, et auraient préféré des produits de cette ONG plutôt que des bouteilles en plastique. (À ce moment ces distributeurs sont dit « équitables».)

Cependant, une autre partie des élèves trouvent l’installation du distributeur tout à fait louable ! Ils disent que ces boissons ont un bon goût et sont fraîches. Ils pensent que tout cela a été fait avec de bonnes intentions et sont contents de pouvoir s’approvisionner avec de l’eau minérale naturelle. Ces élèves trouvent qu’il est bon d’avoir des bouteilles directement au sein de la cour et ainsi ne pas avoir à faire un détour jusqu’à la cafétéria.

Pour conclure, le constat est qu’une majorité des élèves que j’ai interrogés est contre cette installation mais qu’aussi une bonne partie en est plutôt satisfaite !

Je vous invite donc à débattre avec respect dans les commentaires !

 

Naïm El Hamidine

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *