Paris et les Parisiens vus par des 3es

À la suite de leur séjour à Paris, certains élèves ont été amenés à réaliser un travail argumentatif. Voici quatre réalisations qui nous sont parvenues.

 

Vidéo réalisée par Théo Marchal


 

 

La ville lumière et sa cuisine

Paris. Paris et se monuments. Paris et ses habitants. Paris et son patrimoine. Paris et ses gilets jaunes. Paris et … La liste est longue ! Mais Paris et sa cuisine ? Est-elle particulière ? Mérite-t ’elle une renommée internationale et des prix souvent élevés ? Je suis sûre qu’on n’en parle pas beaucoup… est-ce un sujet sensible ? Peut-être. Mais pour une bourlingueuse comme moi, il est grand temps de titiller vos papilles sur cette cuisine… Et d’ouvrir votre portefeuille !

Ma faim
Étant apparue
J’ai suivi le chemin
Jusqu’au coin de la rue
Perdue dans Paris
Et ma faim qui s’agrandit
J’ouvris des yeux ébahis
Sur la rue pleine de bruits
Des cannellonis Italiens
Jusqu’aux sushis Japonais
En passant par le saint-Honoré Parisien
Ou le fromage Lyonnais
Mon appétit Herculéen
S’abasourdissait
Tant de choix
Pour mon petit estomac à moi
Qu’il m’est impossible
De rester insensible
Venez à Paris
Et vous n’en ressortirez pas
Amaigri
(Enfin si vous avez
Le ventre accroché pour le prix !)

 

Tout d’abord, qu’est-ce que la cuisine parisienne et de quoi est-elle composée ? Je me suis vite rendue compte que ce n’est qu’une question de quartiers. Plongeons-nous-y un peu…

Faites places aux premiers : les quartiers “huppés” ! On y trouve beaucoup de cafés et de restaurants et les prix y sont souvent élevés. Baladez-vous dans le coin du Louvre et vous y trouverez le café Marly juste devant la pyramide. Mais il y a aussi, sur les Champs-Elysées, La Durée. Attaquons-nous à présent aux autres quartiers où vous trouverez des snacks comme des restaurants. Le prix y est souvent plus démocratique et le célèbre jambon beurre reste la référence du repas de midi ! N’ayez pas peur de l’heure, les restaurants sont généralement ouverts jusque très tard dans la soirée. Certains même jusque 2h00 du matin !

 

C’est bien joli tout ça mais peut être que mon avis d’aventurière culinaire vous plairait et vous aiderait ? Malheureusement pour vous, je suis très mitigée… Des explications s’imposent me diriez-vous !

Premièrement, les prix sont beaucoup trop élevés pour une cuisine assez “basique”. Bien que les établissements soient beaux, élégants et en plein dans Paris, les prix que l’on nous fait payer sont souvent exagérés ! Pour un macaron à La Durée vous payez 1,50 euros et pour un véritable chocolat chaud près de Notre-Dame presque 5,50 euros !

Deuxièmement et plus positivement, les restaurants dans lesquels j’ai pu rentrer, sont beaucoup mieux décorés et plus élégants que ceux de Belgique. Effectivement, les plafonds sont hauts et il y a des dorures. Presque un palais ! De plus, l’entrée de certains établissements sont magnifiques comme à La Durée par exemple.

 Voici enfin le dernier point : la cuisine servie n’est pas tellement différente que celle des grands restaurants de Belgique. Bien que beaucoup de chefs étoilés viennent de France et que beaucoup de restaurants à Paris appartiennent à ces premiers, la cuisine est une cuisine européenne mais, mieux présentée ! Certes, la cuisine est souvent très bonne mais allez dans n’importe quel restaurant à Bruxelles et vous retrouverez des plats tout aussi bons ! Voici l’avis d’une de mes bourlingueuses préférées : Continuer le voyage ici :

 

Comme vous l’avez compris, aller à Paris juste pour la cuisine c’est comme aller dans un pays étranger juste pour la piscine de l’hôtel. La nourriture est bonne sans être incroyable. À présent je vous souhaite de bons voyages culinaires à travers le monde.

Lucie Gamache 3t4


La Tour Eiffel : un monument surcoté ?

Parlons de la Tour Eiffel ! Oui, ce monument mondialement connu, ce monument devenu incontournable pour les touristes, ce monument qui fut un temps la plus haute tour du monde. Mais est-elle si parfaite ?

La Tour Eiffel est une tour en fer de 300 mètres de haut qui se trouve à Paris au bord de la Seine. Elle a été construite en 1889. Son nom vient de Gustave Eiffel. Il y a 3 étages et un restaurant. On peut monter sur la tour soit par les escaliers, soit en prenant l’ascenseur. Au début, elle ne connaissait pas un grand succès car elle ne correspondait pas au paysage. François Coppée (poète, dramaturge et romancier français) en a même fait un poème dans lequel nous pouvons comprendre qu’il n’aime pas ce monument : « Le monstre est hideux », « Symbole de force inutile »… https://paroles2chansons.lemonde.fr/auteur-francois-coppee/poeme-sur-la-tour-eiffel.html

D’abord, comme vous avez pu le voir ci-dessus, la Tour Eiffel faisait polémique à l’époque. François Coppée n’était pas le seul contre cette tour, il y avait 46 autres artistes du même avis (dont Guy de Maupassant, Émile Zola,…). Alors pourquoi serait-elle mieux maintenant ? Elle n’a pas changée depuis l’époque, elle sert toujours d’antenne radio,… Fun fact : elle avait servi d’antenne radio pour intercepter les messages Allemands lors de la 1ère guerre mondiale. https://www.merveilles-du-monde.com/Tour-Eiffel/Reticences-des-artistes.php

    De plus, j’ai fait un sondage auprès d’une vingtaine de personnes ayant été récemment sur la Tour Eiffel (qui ont donc contemplé la vue sur Paris depuis le 2ème étage) et les résultats montrent qu’elle ne répondait pas à leurs attentes. Malgré le paysage impressionnant en hauteur, on ne peut pas toujours profiter de la vue à 100% car à Paris, le temps n’est pas toujours ensoleillé ; il fait souvent pluvieux et le ciel est gris. Raison pour laquelle certains étaient un peu déçus.

Enfin, on ne peut pas critiquer autant la Tour Eiffel car c’était une prouesse technologique en 1889. Imaginez, c’était révolutionnaire de créer une tour aussi haute ! Elle était même la tour la plus haute du monde pendant un moment ! On ne peut pas vraiment critiquer son architecture parce que même avec cette immensité, tout était calculé, millimétré. Des scientifiques ont même étudié le vent dont la pression augmente quand on monte en altitude. Il aurait été vraiment dommage qu’une aussi grande construction puisse s’écrouler à cause du vent.

En conclusion, si vous passez à Paris, il est évident qu’aller voir la Tour Eiffel est une activité à faire MAIS ne vous attendez pas à voir une des 7 merveilles du monde. Monter sur la tour offre une belle vue, sauf si le temps est mauvais (ce qui est souvent le cas). Voir ce monument est une chose à faire au moins une fois dans sa vie mais ne perdez pas trop votre temps car la Tour Eiffel n’est pas Paris, il y a plein d’autres belles choses à faire et à visiter dans cette ville.

Tang Hugo

 

 


 

Bonjour chers lecteurs !

 

Les élèves de 3ème secondaire et moi venons de rentrer de notre voyage scolaire à Paris et j’ai décidé, aujourd’hui, sur mon blog, de vous parler de l’auberge dans laquelle nous avons séjourné pendant 3 jours et de vous dire si FIAP Jean Monnet est une bonne auberge pour un grand groupe scolaire.

D’abord, FIAP Jean Monnet est une auberge de jeunesse située à Paris, près d’une station de métro avec lequel nous pouvons facilement nous rendre jusqu’à la Tour Eiffel et le Louvre. C’est une grande auberge qui possède différents types de chambres : des chambres à 2, 4 et 7 lits. Ces chambres sont réparties sur les 8 étages de l’auberge où nous pouvons nous rendre soit par un escalier, soit par un des 2 ascenseurs. L’auberge possède également un grand réfectoire où nous pouvons manger le matin et soir (https://www.youtube.com/watch?v=Lb09xaPk-_8).

Je pense que FIAP Jean Monnet est une très bonne auberge pour un groupe scolaire pour les raisons suivantes. Premièrement, elle est très moderne. Par groupe d’élèves d’une même chambre, nous recevons une carte pour la chambre. Il faut insérer la carte dans un scanner qui va activer les interrupteurs des lampes pour pouvoir les allumer et les éteindre. L’auberge est aussi très moderne parce qu’elle possède des ascenseurs (2). Le soir quand nous rentrions fatigués de nos activités du jour à découvrir la ville, personne n’avait envie d’encore monter des marches jusqu’à sa chambre et nous pouvions utiliser les ascenseurs (http://evene.lefigaro.fr/culture/lieux/fiap-jean-monnet-3756.php). Ensuite, je trouve que l’organisation de l’auberge est très bien faite. Au début du séjour, pour les repas, nous avons reçu des coupons qui nous indiquaient à quelle heure nous pouvions descendre manger et ce que nous pouvions prendre gratuitement (inclus dans le prix). Nous pouvions prendre une entrée, un dessert, un repas chaud et une boisson. Si nous voulions manger plus, nous devions payer. L’auberge est aussi bien organisée tard le soir et pendant la nuit. Il y a un couvre-feu (vers 23h) à partir duquel nous ne pouvons plus sortir des chambres et devons rester calmes. Et pendant la nuit, il y a un garde qui circule entre les étages, dans les couloirs, pour voir si tout le monde respecte bien les règles (https://www.dropbox.com/s/9ga3snbtq6qrj4k/%20Paris.ppsm?dl=0). Finalement, le seul défaut que j’ai trouvé à l’auberge est le manque de choix et de variété parmi les propositions de repas. Les repas étaient toujours les mêmes. Le matin : croissant ou pain avec une pâte à tartiner au choix (confiture, miel ou nutella), jus d’orange et céréales. Le soir : frites avec viande (poulet ou porc) ou poisson. Et il n’y a pas de fruits proposés.

En conclusion, je pense que même si FIAP Jean Monnet ne propose pas une très grande variété de repas dans son réfectoire, c’est quand même une très bonne auberge pour un groupe scolaire en raison de sa modernité et de son organisation.

Merci d’avoir pris le temps de lire cet article sur mon blog, et j’espère vous retrouver prochainement dans un autre !

À bientôt !

Fanni Keller, votre dévouée bourlingueuse culinaire

*

 

2 commentaires

  1. Moreau P.

    Bravo aussi à Théo pour sa vidéo pleine d’humour
    On ne rit pas à Paris :)?

  2. Moreau P.

    Merci à Fanni, Hugo et Lucie pour vos eXXpressIIIons relatives à votre voyage à Paris.
    Merci pour ce partage.

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *