Comment survivre à la rentrée (réédition)

En attendant de nouveaux articles, le journal vous propose de (re)découvrir la chronique d’Eva publiée en septembre 2011

Les chroniques du bout de la cour

Et voilà la rentrée, c’est aujourd’hui… Toujours la même chose, début juillet on pense que c’est dans longtemps, et la veille du jour fatidique, on veut rien entendre. Ce jour fatidique, c’est bien sûr la rentrée. Alors pour baisser le taux des tentatives de suicide cette année, on m’a demandé d’écrire cet article salvateur.

Tu es nouveau ?

Si tu es nouveau, bienvenue à Jean XXIII ! On mord pas ici, je te jure. Tu vas bien vite apprendre à connaître toutes les facettes de cette école. Tu peux être sûr que tout le monde va te poser 300 000 questions, mais il faut pas être intimidé. En attendant, petite pub, pourquoi tu ne passerais pas à eXXpressIIIons un de ces jours ?

Le sommeil

Aïe aïe aïe. La meilleure chose pendant les vacances, c’est de pouvoir dormir jusqu’à minimum 11h ! Comment te faire à ces horaires impitoyables qui t’obligent à te lever à l’aube ? Utilise la meilleure chose au monde, la caféine ! Ouais bien sûr, après tu seras crevé quand l’effet sera descendu, mais t’as qu’à en boire à nouveau à ce moment là. Et peut-être que t’auras des problèmes cardiovasculaires ou quoi par après, mais c’est pas grave, t’auras été en forme pour la rentrée 2011-2012, et c’est ça l’important. Le bon côté des choses, en plus, c’est que le jour de la rentrée, on commence plus tard ! Et aussi, bonne nouvelle, les fatidiques heures zéro (insérer ici cris d’élèves traumatisés) ne viendront qu’à partir de la troisième semaine. Youpi !

Les fournitures scolaires

Je sais pas si tu te souviens, mais l’année passée, dans ton bulletin, on t’a glissé un papier d’une jolie couleur, qui avait l’air relativement important. Ah ouais. Ouais, ouais, c’était la liste des fournitures et livres scolaires à avoir. Elle est perdue dans les méandres de ta chambre comme 95% des élèves (Les 5% restants ayant utilisé le meilleur porte-document qu’il soit, leur maman) ? C’est pas très grave. De toute façon, personne n’aura ses livres avant au moins 5 semaines. Certains les achètent même juste avant les examens de Noël. No stress.

La répartition des classes

Ça, c’est la partie méga-stressante pour tout le monde. Est-ce qu’on va se retrouver paumé, seul dans une classe sans aucun ami ?! Que ce soit pour deux élèves de première, qui avec leurs 32546 classes n’ont presque aucune chance de se retrouver ensemble, ou pour les grands qui font des statistiques « Ouais, mais bon, y’a 4 classes, on est 7, faudrait vraiment le faire quoi ! », on a tous le cœur qui bat à la chamade, en regardant les lettres défiler, et les élèves monter l’Escalier. Un grand moment. Pas vraiment de solution miracle pour cette terrible épreuve de répartition des classes, juste avoir beaucoup de bol !

Les profs

Le moment où tu reçois la liste de profs fait toujours vachement flipper. En fait, il n’y a pas vraiment de quoi. Dans presque tous les cas, tu n’as encore jamais eu aucun des profs. Commence alors ce rituel étrange chez les élèves, les rumeurs de « Ouais, mais ma sœur l’a eu et… » Est-ce pour se rassurer ? On ne sait pas vraiment. C’est un truc naturel chez nous. En tout cas, relaxez-vous, au lieu d’écouter les rumeurs selon lesquelles le prof de Sciences est un meurtrier en série.

Les horaires

Toujours un truc très drôle. Y’a deux types d’horaire, le provisoire, et le définitif. Enfin, l’année passée, il y a eu entre les deux un horaire provisoirement définitif. J’ai pas compris non plus, mais c’est pas grave. Chéris bien les jours de ton horaire provisoire, parce que bien souvent, tu termines à 15h20, et tu ne commences jamais à 8h10. Quand tu recevras ton horaire, tu remarqueras que t’as jamais des cours « relax » pour le cerveau, tels que Religion ou Anglais en heure zéro. T’auras toujours Latin ou Math pour que ton cerveau soit déjà mort avant même la première heure. Encore une fois, prie bien fort.

Alors voilà, je crois qu’on a fait le tour ensemble des horreurs de cette journée… Donc ne vous suicidez pas, tout ira bien ! Du moins on l’espère…

Eva Seifarth

1 commentaire

  1. Anaïs Larue

    Voilà une chronique sur laquelle je suis tombée en cherchant des articles à proposer lors de la soirée découverte. J’ai pris le temps de la lire et j’ai été bien récompensée car cet article est excellent! Si vous vous retrouvez ici car vous regardez généralement les commentaires récents, alors profitez-en pour le lire, vous ne le regretterez pas!

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *