Qui est Jean XXIII ?

Né Angelo Giuseppe Roncalli à Sotto ilMonte, près de Bergame, le 25 novembre 1881, il reçut l'ordination en 1904. Il occupa dès lors une grande variété de fonctions: secrétaire particulier de l'archevêque de Bergame, professeur d'histoire de l'Église, puis aumônier des hôpitaux militaires de Bergame pendant la Première Guerre mondiale, visiteur apostolique en Bulgarie (1925-1934), délégat de Turquie et de Grèce (1934-1944). Promu nonce apostolique de France (1944), il fut ensuite élevé à la dignité de cardinal et patriarche de Venise (1953). À la mort de Pie XII, il fut élu pape, le 28 octobre 1958, à l'âge de soixante-dix-sept ans.

L'œuvre majeure de Jean XXIII reste la convocation du concile Vatican II. Il souhaitait par ce moyen insuffler un nouvel élan à la vie religieuse de l'Église par la remise à jour, l'aggiornamento, de ses enseignements, de sa discipline et de son organisation. Il fut aussi l'auteur de sept encycliques, parmi lesquelles figurent Mater et Magistra (1961), qui traite des questions sociales et économiques, et Pacem in Terris (1963), qui souligne l'urgence de la coopération internationale pour rétablir la justice et la paix, et qui engage l'Église à se préoccuper des problèmes de l'humanité entière. La volonté d'ouverture de Jean XXIII se manifesta aussi par ses contacts avec l'Église orthodoxe, les responsables protestants et le concile mondial des Églises, ainsi que par ses appels au dialogue judéo-chrétien. Homme cultivé et tolérant, auteur de nombreux ouvrages d'érudition et habile diplomate, il fut un personnage influent sur la scène internationale. Jean XXIII s'éteignit le 3 juin 1963 au Vatican.